Célébrer un Mariage

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. »

Genèse 2:24

Notre mission

Dire « oui » devant vos familles et vos amis, c’est donner à votre engagement, une dimension officielle. Ils ont découvert, au fil du temps, que vous vous aimiez.

Aujourd’hui, vous voulez qu’ils sachent que cet amour n’est pas passager et que votre vie en est transformée.

Vous voulez prendre l’engagement de construire votre vie ensemble, devant les hommes et devant Dieu.

La préparation au baptême

Le baptême est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne :

marqué du signe de la croix, plongé dans l’eau, le nouveau baptisé renaît à une vie nouvelle.

L’onction avec le Saint Chrême lui donne son nom de chrétien et dit sa mission.

Devenu chrétien, le nouveau baptisé peut vivre selon l’Esprit de Dieu.

Le sens et la grâce du sacrement du Baptême apparaissent clairement dans les rites de sa célébration. C’est en suivant, avec une participation attentive, les gestes et les paroles de cette célébration que nous sommes initiés aux richesses que ce sacrement signifie et réalise en chaque nouveau baptisé.

La préparation au baptême comprend plusieurs rencontres avec d’autres familles et d’autres paroissiens. Elles permettent de :

  • découvrir les signes du baptême
  • d’approfondir notre foi
  • de méditer ensemble sur la foi proclamée le jour du baptême
  • de préparer la célébration du baptême

S’il est prévu que le baptême se déroule sur une autre paroisse, vous recevrez l’autorisation de baptiser hors paroisse ainsi que l’attestation de préparation à l’issue des différentes rencontres.

Les dates de célébrations de baptêmes sont définis en accord avec le célébrant et l’équipe baptême lors des réunions d’information. 

Deux réunions sont prévues les xxx du mois du baptême à xxhxx à la xxxxx.

Présence nécessaire des parents, parrain/marraine.

Le Baptême en questions

Le sacrement du baptême a une signification spirituelle et évangélique d’une grande richesse. Il nous unit au Christ, il nous fait participer à sa mort et à sa résurrection et nous purifie du péché. Le sacrement nous donne l’Esprit Saint qui apporte l’amour dans nos coeurs.

Il nous rend pleinement enfant de Dieu et nous fait ainsi entrer dans la famille de Dieu qui est Père, Fils et Esprit.

Pourquoi les parents font-ils baptiser leurs enfants ?
Pourquoi fait-on baptiser un enfant ?

Parmi les parents qui demandent à faire baptiser leur enfant, beaucoup ne sont pas des chrétiens pratiquants. La
cérémonie est souvent vécue d’abord comme une fête de famille : elle célèbre la naissance d’un petit enfant autour duquel on se retrouve. Elle est l’occasion de donner à son enfant un parrain et une marraine qui auront avec lui une relation plus personnelle.
Elle exprime aussi la volonté des parents de suivre la tradition familiale, d’élever leur enfant en leur faisant partager leurs valeurs
et leurs principes moraux.

Ils veulent leur transmettre ce qu’ils ont reçu.
Cependant le sacrement nous apporte beaucoup plus

L’appel du nom : Le prêtre demande aux parents le prénom choisi pour l’enfant.

Le signe de la croix sur le front du baptisé : marque du signe du Christ.

L’entrée dans l’Église : le sacrement du baptême est l’entrée dans la communauté chrétienne, l’Église.

L’eau : la cérémonie du baptême purifie et donne la vie. L’eau versée exprime l’action de l’Esprit Saint..

Le vêtement blanc : le changement de vêtement symbolise pour l’adulte le changement de vie. La robe blanche ou le vêtement blanc du bébé est le signe de la grâce du sacrement qui resplendit.

L’onction d’huile sainte : le baptisé est pénétré de l’Esprit de Dieu.

Le cierge allumé : le sacrement apporte la lumière du Christ et de l’Évangile. C’est le cierge pascal.

Le baptême d’un enfant met en valeur le fait que Dieu nous a aimés le premier, avant même que nous puissions parler ; ce sacrement peut donc être donné dès les premières semaines de la vie de I’ enfant.

Passé l’âge de deux ans, l’enfant commence à comprendre : il est alors souhaitable d’attendre quelques mois : l’enfant sera orienté vers un groupe d’enfants de son âge pour découvrir Jésus avec d’autres, vivre une expérience de foi à son niveau, ce qui l’aidera à s’engager lui-même pour son baptême.

Le baptême suppose que l’on partage la foi de l’Eglise. Comme l’enfant est trop jeune pour se prononcer, ses parents s’engagent pour lui mais pas à sa place. D’ailleurs ils font bien d’autres choix pour lui concernant son éducation, sa santé, son épanouissement,…

En cela, ils lui donnent ce qui leur paraît bon pour lui, En demandant le baptême pour leur enfant dès le plus jeune âge, ils reconnaissent l’Amour de Dieu qui habite leur enfant et s’engagent à l’accompagner sur un chemin de Foi. Cela n’empêchera pas l’enfant, plus tard, de choisir de croire ou de ne pas croire.

Le baptême n’est pas un geste magique qui protège l’enfant et rassure la famille, mais un signe privilégié de l’Amour de Dieu pour chacun de nous. Ce n’est pas un passeport pour aller au ciel, ni une assurance pour éloigner-le mal ; c’est la célébration d’une relation privilégiée entre Dieu et l’enfant : Dieu enveloppe de son Amour l’enfant tout entier, et celui-ci entre dans la communauté chrétienne.

Préparer le baptême à tout âge, c’est possible !

Aujourd’hui des adultes demandent à l’Eglise,  le baptême, la première communion ou la confirmation.

Comment cela se passe ? Si vous manifestez le souhait d’ être baptisé, une équipe se forme autour de vous pour vous accompagner dans votre démarche ; des rencontres sont également organisées pour pouvoir dialoguer et échanger avec toutes les catéchumènes (personnes demandant le baptême). Dans notre diocèse, plus d’une vingtaine d’adultes reçoivent chaque année le baptême.

Au cours des fêtes pascales près de 5000 adultes ont reçu cette année en France, les sacrements de l’initiation chrétienne – baptême, eucharistie et confirmation.

Par le baptême, devenir Enfant de Dieu

Devenir enfant de Dieu, c’est la certitude d’être aimé de Dieu.

Chacun est unique et Dieu aime chacun comme il est, d’un amour infini.

Devenir enfant de Dieu, c’est entrer dans la communauté des chrétiens, faire partie de l’Eglise, en devenir membre à part entière et acteur aussi. Au jour de notre baptême, cette communauté nous accueille.

Devenir enfant de Dieu, c’est recevoir l’Esprit Saint, accueillir la présence vivante et invisible de Dieu en nous qui nous aidera, tout au long de notre vie, à entendre ce que Dieu attend de nous, à faire des choix synonymes de bonheur durable, à construire une relation avec les autres basée sur l’amour, à la manière du Christ :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

Jn 13,34

Devenir enfant de Dieu, c’est une grande joie, celle de choisir la Vie.

Le Parrain et la Marraine

Le parrain et la marraine sont les témoins du baptême, (à ce titre, ils signent le registre du baptême) et les représentants de la communauté chrétienne.

Le « parrainage » est le signe que les parents ne sont pas seuls face à leur enfant et vice-versa – la vie est plus large que la famille, et l’enfant a besoin d’une communauté pour déployer sa vie, sa foi.

Les parrain-marraine vont aider l’enfant à grandir dans la Foi et à faire sa profession de Foi. Ils seront présents aux grandes étapes de la vie chrétienne : première communion, confirmation…

Il est souhaitable d’associer les parrain-marraine à la préparation du baptême, pour les aider à mieux comprendre le sens de leur engagement ; ils rédigeront leur engagement qu’ils liront pour le pendant la célébration.

Qui les choisit et selon quels critères ?

Les parents choisissent les parrain-marraine parmi des personnes proches, dans les amis ou la famille. Seuls le père et la mère de l’enfant ne peuvent être parrains. Il est important de choisir une personne responsable, pour qui la foi chrétienne compte, qui saura le dire et l’expliquer à son filleul.

Il est important aussi que les parrain-marraine puissent voir régulièrement leur filleul pour l’aimer et l’accompagner.

Quelles conditions doivent-ils remplir ?

Il faut que les parrain-marraine soient aptes à remplir ce rôle et aient l’intention de le tenir. L’âge minimum est de 16 ans. L’un des deux au moins doit appartenir à l’église catholique, être baptisé, confirmé, avoir fait sa communion et mener une vie cohérente avec la foi de l’église.

  • Un seul parrain ou marraine peut suffire
  • Si les parents choisissent un parrain ou marraine non baptisé,(e) celui-ci ou celle-ci sera « témoin » et signera le registre en tant que témoin.
  • L’un des deux peut être d’une religion différente, mais aux yeux de l’Eglise, seul le parrain catholique est à proprement parler parrain et témoin officiel puisque l’enfant par le baptême entre dans la religion catholique.
  • L’un des deux peut être divorcé emarié si l’autre parrain, quand il est marié, vit en accord avec le sacrement de mariage.
  • Le parrain-marraine peut être un divorcé non remarié ou une personne séparée de son conjoint.

Pièces à fournir pour les inscriptions au Baptême

– Extrait d’acte de naissance de l’enfant,

– Certificat de baptême obligatoire avec mention de la Confirmation pour le Parrain et la Marraine.

– Copie de la pièce d’identité du Parrain et de la Marraine

A noter : Les Parrain et Marraine doivent avoir 16 ans révolus et être confirmés. Si l’un des deux n’est pas confirmé, il sera alors témoin.

– Carte de denier de l’église de l’année en cours.

Deux réunions sont prévues les xxxxxxxx du mois du baptême à 1xxhxx à la xxxxx.

Présence nécessaire des parents, parrain/marraine.

Baptême: xxxxx dimanche du mois.

Contact : xxxxxx

NB : consultez le document ci-joint pour avoir de plus amples informations.

Télécharger la liste de pièces

Contact

Véliane TERMON
Tél. : 0696 41 08 32

Rencontres

Mardi et Vendredi à 19h à la salle paroissiale de Sainte-Marie